Le mariage

   Je ne souhaite pas sur ces quelques lignes prodiguer des conseils tels que le choix de la robe de la mariée ou vous proposer une cérémonie plutôt qu’une autre.

Je me cantonnerai simplement à donner quelques idées sur la partie festive de fin de soirée.

Commençons donc…. Une fois la date retenue, les démarches administratives et religieuses faites, il est temps de réserver la salle de réception.

 

La salle de  réception:

   Vous avez le choix entre

   La salle de restaurant : qui offre l’avantage, une fois la soirée terminée, de vous laisser l’esprit libre, pas de nettoyage, ni de rangement à l’aube.

   La salle polyvalente : Il en existe dans chaque commune.Attention à ne pas la choisir plus grande qu’il le faut, soyez exigeants quant à la cuisine qui doit être bien équipée et fonctionnelle. Attention aux toilettes quelquefois insalubres ! 

   Les salles privées et chateaux : ils offrent souvent un cadre soigné, une cuisine adaptée et parfois des chambres pour vos invités et vous serez assurés de pouvoir faire la fête sans restriction. Mais attention ces beaux chateaux qui vous font rever sont trés souvent ingerable au niveau du son, la résonnace des lieux y est trés desagréable .

 

La partie musicale : 

   Vous pouvez la confier à un orchestre, à un ami, au copain du copain qui a une chaîne hifi ou un ordi dernier cri et sa play liste, à un orchestre, à un DJ ou à un animateur professionnel. Dans tous les cas, pensez à déclarer la personne qui travaillera ce soir-là, en cas d’accident c’est l’employeur qui trinque !           Attention aux soi-disant DJ qui arrondissent les fins de mois avec quelques soirées, la votre pourrait être définitivement gâchée ! L’animateur professionnel est un parfait coordinateur entre les convives, le restaurateur et son animation. Il saura mieux qu’un DJ  prendre en main votre soirée, il agrémentera le cours du repas par différentes animations, jeux, magie, jarretière …….avant de passer à la partie dansante de la soirée.

   Comme pour la salle, il faut penser à réserver votre animateur au minimum 6 mois voir 1 an à l’avance. Généralement ce type de prestataire bouclent leur calendrier des mariages en janvier (Si vous en trouvez un en mai pour un mariage en juillet, il vous faudra douter de ses capacités !) Demander absolument un contrat, où il sera noté vos noms, dates, lieux, durée de la prestation, fourniture de matériel son et lumière, le prix toutes charges comprises.

 

Comment choisir l'animateur de votre soirée : 

   L’idéal est de le voir travailler évidemment, mais ce n’est pas toujours possible d'étre invité dans une soirée privée.

Peut-être un ami ou un membre de votre famille a-t-il une bonne adresse ?

Si vous ne trouvez pas, pensez à demander à votre traiteur ou à un restaurateur, ils ont l’habitude de travailler avec des gens très différents et sauront vous conseiller les meilleurs selon eux.

Maintenant les grandes lignes sont tracées, vous avez l’esprit libre pour choisir les alliances, la robe de la mariée, la cérémonie, recenser vos invités, réfléchir à la déco ou la confier a un pro.

 

La derniere ligne droite :

   Ça y est, il ne reste plus que quelques jours et le stress commence à monter, «avons-nous pensé à tout».

Il faut rappeler le traiteur et l’animateur une semaine avant le jour «J» pour convenir des derniers détails tel que : l’heure d’arrivée des convives, qui ouvre la salle, définir le nombre définitif de convives et la veille,

l' installation de la déco, les tables, l’emplacement de vos invités…. Attention de ne pas mettre les enfants et les personnes âgées trop prés de la sono. Préservez les oreilles de vos progénitures, tandis que les aïeuls souffrent du bruit.

   Tablée en «U» ou petite table rondes, carrées, tout dépend de l’atmosphère désirée.

   Pensez à prévoir un petit coin pour les mômes avec des crayons, des feuilles de coloriages et vierges, des jeux de cartes et sociétés. Les services d’une baby-sitter peuvent parfois vous éviter bien des soucis et permette au jeunes parents de prolonger la fête. Il faut prévoir également une table pour les cadeaux, l ’urne et le livre d’or.

   Ça y est, tout est prêt, alors bonne nuit.

 

Le grand jour :

  On y est, c’est le grand jour, et ça démarre à cent à l ’heure, maquillage et coiffeur pour la mariée, tenue de fête, puis mairie, église, photos, vin d’honneur, repas animé suivi de la jarretière et on danse jusqu'à l’aube.            Comment, c’est déjà fini? Revoyons ensemble les points sur lesquels je peux vous aider à partir du repas.

Aux environs de 21 heures, les témoins auront pris soin de faire entrer les convives et vous ferez enfin votre entrée triomphale dans la salle sous l’ovation du public accompagné d’une musique (rythmée) que vous aurez pris soin de choisir auparavant en accord avec votre animateur!

Ce dernier profitera de l’ambiance pour annoncer le programme de la nuit avant de vous inviter à dire un mot à l’assemblée impatiente de vous entendre.

En accord avec le traiteur, l'animateur fera une intervention entre chaque plats, certains convives ont quelques fois préparé des surprises. On aura pris soin de ne pas ouvrir le bal avant que le plat chaud de viande ne soit servi, par respect pour le chef cuisinier et le service.

Il est l' heure de se dégourdir un peu les jambes, le marié et sa maman, la mariée et son papa se retrouve sur la piste pour ouvrir le bal , sur une musique digne de cette soirée «mais nous ne savons pas danser la valse!» ça ne fait rien, vous aurez pris le temps auparavant de réviser quelques pas sur une valse lente impériale ou une chorégraphie préparée car aujourd'hui est un grand jour».

L ' ouverture faite, les amoureux se retrouvent et tous les convives les rejoignent sur la piste. Après avoir guinché une demi heure, chacun retrouvera sa place pour terminer le repas, salade, fromages et desserts.  

Puis la jarretière de la mariée pourra etre mise en vente. De nos jours, on perpétue la vente par pure tradition et non pas pour l'argent. Un animateur d'expérience saura faire court ( environ 15 mn).

Voilà, les lumières se tamisent, la musique reprend, et tout le monde se retrouve à nouveau sur la piste jusqu'à l'aube. Attention, aux petits pièges qui pourraient survenir, l' arrivée du photographe par exemple, qui obligerait de rallumer les lumières pour voir et choisir les clichés. Le gadin assuré de la soirée.

Demandez à votre prestataire la livraison des photos très tôt dans la soirée.

Vers 4 heures du matin, les jeunes mariés vont s'envoler discrètement au moment ou la musique tiendra en haleine les danseurs sur les meilleurs tubes encore quelque temps.

Pendant ce temps, certain auront préparé le pot de chambre «préparation répugnante à base de chocolat, vin blanc, banane ….» l'histoire dit qu'il doit redonner vigueur aux mariés après leur nuit de noces. Il symbolise ainsi la fin des noces et le changement de statut des nouveaux mariés.  

   Puis ,les plus vaillants se retrouveront dans la salle pour terminer cette nuit devant une soupe à l'oignon. 

 

Texte :Denis HOUARD